Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GARDEN TENNIS DE CABOURG

L'histoire du Garden Tennis de Cabourg

Puisqu'il ne se passe rien au présent 

Que notre futur est incertain

Retour vers le passé !

Á 111 ans, le Garden tennis, lieu central de la ville de Cabourg est un témoignage de son histoire.

1894 - L’Écho de Cabourg édite un article sur le lawn tennis

Les courts en gazon prolifèrent dans les riches villas et même devant le Grand Hôtel. Ce nouveau sport britannique commence à se pratiquer un peu partout dans la région.

1907 - Début de la construction

Le Garden, alors en construction, avait déjà posé ce porche caractéristique de son identité.

5 Août 1909 - Inauguration du Garden 

Ce Monsieur Charles Bouhana dont il est fait l'éloge lors de l'inauguration n'est autre que le maître d'oeuvre du stade Roland Garros. Celui qui a mis au point la technique de la terre battue faisant toujours référence à ce jour.

Journal de Cabourg du 5 août 1909

Huit terrains de tennis s’ouvrent face à l’église, entre la route de Caen et celle du Home, après l’acquisition du terrain par la famille de Charles Bertrand, alors maire de Cabourg.

1919

Léon Santoire, président du syndicat d’initiative, fonde le club de tennis qui, selon les dires de l’époque, « est la plus belle réalisation connue en France de ce genre ».

1920 - Le Garden dispose de 10 courts

Garden Tennis de Cabourg - Championnats 1920

Tournoi d'été 2020, qui attirait les hippomobilistes ! 

1921 

Augmentation du Capital en 1921

1924

Léon Seillier devient secrétaire du jeune club de tennis. Sa femme, Marthe, sera le bras droit du directeur, puis ce seront leurs filles, Claude et Maud, pendant plus de quarante ans.

1925

Construction des premières tribunes en béton de France pouvant accueillir 1500 spectateurs, spécialement pour la Coupe Davis.

Du 24 au 26 juillet 1926 - 1/4 de finale de Coupe Davis

Opposant la France au Royaume-Uni. Les Quatre Mousquetaires (Jacques Brugnon, Jean Borotra, Henri Cochet et René Lacoste) gagnent 5/0 !

Jacques Brugnon, Jean Borotra, Henri Cochet et René Lacoste

Pour l’anecdote, le double fut gagné en un temps record. Jean Borotra, à peine descendu du train et gagnant le court, aurait déclaré : « Je dois être à Paris demain et le dernier train part de Dives dans trois heures. » Deux heures après, il était dans son wagon en partance pour Paris.

C'est aussi lors de cette rencontre que René Lacoste rencontrera sa future femme, Cabourg, le pays de l'Amour !

Autres distractions de l'époque au Garden Tennis de Cabourg

Le bowling

Qui se souvient, de 1956 à 1964, avoir donné le pourboire au petit Jacques Divetain, employé de l'époque, dont c'était l'unique rémunération ?...

Représentation de Guignol
Concert de l'harmonie municipale

1971

Bruno Coquatrix, élu maire, rachète, pour la Ville, le Garden tennis aux héritiers Bertrand. Le club sportif est dirigé par Michel Moles, futur maire de Cabourg.

1976

La gestion du Garden est confiée au club, en contrepartie d’une redevance. Une école de tennis est créée, à laquelle la Ligue de Normandie va bientôt accorder des subventions importantes.

C’est à cette époque que se construisent également les courts couverts, suivis de courts en surface quick, pour compléter les terrains en terre battue.

2012

L’office de tourisme prend la gestion des infrastructures du Garden, ainsi que les réservations, tandis que l’association s’occupe de l’école de tennis, de l’organisation des tournois et des compétitions.

Fin 2016

L’office de tourisme passant à l’intercommunalité, la Ville reprend la gestion du Garden.

Mars 2017

 

Destruction des tribunes pour y construire des courts de Padel  

Avril 2018

Inauguration du terrain de padel, une nouvelle forme de jeu entre tennis et squash.

Août 2019

Construction de nouveaux vestiaires
à la place de l'ancien accueil été

Accueil transféré et regroupé avec le club-house.

Septembre 2019

Inauguration du Club-House après rénovation intégrale

Réunification de l'accueil avec le Club-House.

Mise à disposition d'un nouveau parking de 50 places

Et c'est pas fini !

 

Version rapide en musique  heart

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claudine PENOEL 19/04/2020 21:51

Bravo pour ce magnifique montage !!!

contoz 19/04/2020 21:31

super bien fait bravo pour ce travail de recherches

Niedbalski mf 19/04/2020 18:44

Bien Super